Chauffage : les travaux à réaliser pour réduire la facture

© Istock/Getty Images

- La toiture fait partie des chantiers d’isolation prioritaires. Pour des combles perdus, comptez 10 à 30 € par m² de plancher. L’isolant peut être déposé en rouleau ou panneau, ou encore soufflé sous forme de flocon. Selon ses performances thermiques, l’épaisseur peut aller de 20 à 40 cm.

Avantage : jusqu’à 30 % de gain énergétique par rapport à une maison non isolée

- Investir dans un appoint de chauffage qui fonctionne avec une énergie bon marché (un poêle à bûches par exemple), aide à réduire la facture globale. Une installation en maison coûte de 3.000 à 5.000 € (pose du conduit des fumées incluse).

Avantage : le bois en bûche coûte quatre fois moins cher que l’électricité.

- Remplacer le ballon électrique classique par un chauffe-eau thermodynamique présente un intérêt lorsque l’eau chaude sanitaire n’est pas couplée au chauffage. Prévoir un budget de 1.000 à 5.000 €.

Avantage : la pompe à chaleur présente sur ce type de matériel divise par 3 ou 4 la facture d’eau chaude.

- Protéger les rampants de la toiture. En général ils sont isolés avec des panneaux ou des rouleaux entre les chevrons. Comptez de 40 à 100 € par m² selon la difficulté du chantier et le type de matériaux. Ce chantier peut être l’occasion de gagner des m² habitables en posant des plaques de plâtre ou des lambris.

Avantage : une toiture isolée, c’est 30 % d’énergie économisée

- S’équiper d’un poêle à granulés de bois (aussi bien en chauffage d’appoint que principal) est une solution aussi économique que confortable. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite