Cher : icône mode un jour, icône mode toujours

·2 min de lecture

De ses premiers pas en jean pattes d’eph à ses extravagantes tenues de scène en passant par la première naked dress de l’histoire, Cher est la reine du look depuis près de soixante ans. Alors qu’elle prête aujourd’hui son image à la marque Ugg, retour sur une vie riche en style.

Éviter les couleurs saturées, oublier les rayures ou les gros motifs... les détails à soigner pour un passage télévisé réussi sont nombreux. Mais lorsque Cher a fait ses premiers pas sur le petit écran dans les années 70, les règles étaient beaucoup plus rigides. Déjà connue pour ses tenues de scène inhabituelles (comprendre : elle se produisait vêtue de pièces qu’elle pouvait aisément porter dans la rue et délaissait bien souvent les robes au profit des pantalons pattes d’eph, deux éléments qui faisaient d’elle une star à part), elle fait alors parler d’elle pour sa garde-robe originale, à la fois fun et irrévérencieuse pour les standards du moment. Son truc en plus ? Elle n’a pas froid aux yeux, ni au nombril, qu’elle présente fièrement sur les ondes à une période où la norme exige de la voir plus couverte. De quoi lui valoir quelques rappels à l’ordre de la part de la chaîne de télévision qui l’emploie. « CBS m’a attribué deux censeurs pour ma propre émission, expliquait-elle à « CR Fashion Book » en février dernier. Lorsque Son et moi étions ensemble (et parce que nous étions mariés), la chaîne me laissait un peu plus de latitude mais ils étaient toujours en train de surveiller ce que j’allais porter. Mais ils ne se sont jamais réellement plaints. Chaque semaine l’audimat grimpait parce que les gens étaient curieux de voir comment j’allais m’habiller. »

A lire également : Histoire d'une tenue :...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles