Des chercheurs planchent sur un médicament permettant de manger n’importe quoi sans grossir

Le rêve de beaucoup de gens va-t-il enfin être réalisé ? Celui de pouvoir tout manger sans grossir. Si certaines personnes sont physiologiquement avantagées par la nature, d'autres ne peuvent pas manger n'importe quoi. Et c'est d'ailleurs meilleur pour la santé, car les autorités sanitaires plaident pour une alimentation saine et variée. Mais aux États-Unis, des chercheurs de l’université du Texas de San Antonio planchent sur un nouveau médicament qui doit lutter contre l'obésité, le diabète et les maladies cardio-vasculaires, relate Presse-citron. Et même s'il y a encore plusieurs années de travail pour le mettre au point, le CPACC (nom du médicament) semble prometteur.

Les chercheurs texans ont d'ores et déjà testé la molécule sur des souris avec des résultats probants, mettent-ils en avant dans leur étude intitulée "Limiting Mrs2-dependent mitochondrial Mg2+ uptake induces metabolic programming in prolonged dietary stress". En supprimant le gène Mrs2, ils ont réduit l'apport du magnésium dans les cellules. Résultat : malgré l'ingestion d'aliments plutôt riches, sucrés ou gras, le fonctionnement métabolique des souris s'est amélioré et elles étaient plus minces et en meilleure santé. Autre élément intéressant, rapportent nos confrères : le foie des rongeurs n'a pas montré de signe d'obésité ni de diabète.

Cependant, il y a encore des limites à cette étude, puisque les chercheurs ne montrent pas les effets sur d'autres organes comme le cerveau, les poumons, les reins ou encore (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite