Cheveux : comment choisir et utiliser le henné

·1 min de lecture

Avant d'être une poudre, le henné est un arbuste qui ressemble à un buisson, et dont les petites feuilles vertes sont très riches en molécules actives. Ce sont elles qui teintent les cheveux ou la peau en rouge auburn. Dans la tradition orientale, ce végétal, cultivé notamment au Maghreb, a une charge symbolique importante. Il est ainsi utilisé pour tatouer les mains et les pieds des jeunes mariées. Et au hammam, il s'emploie en cataplasme pour adoucir la peau. Ce sont les femmes égyptiennes qui, les premières, l'ont intégré dans leurs rituels de beauté. Le produit est apparu en France au XIXème siècle, pour les premières colorations capillaires. Il existe aujourd'hui différentes poudres sous cette appellation.

Henné naturel ou henné neutre : lequel choisir ?

Contrairement aux idées reçues, il n'existe pas un henné, mais deux, qui ne proviennent pas de la même plante et qu'il ne faut pas confondre.

  • Le henné naturel est issu d'un petit arbre originaire d'Iran, de la famille des Lythracées : le Lawsonia inermis. Celui-ci est cultivé en Afrique et en Asie.

  • Le henné neutre provient d'une plante de la famille des Fabaceae : la Cassia obovata. Originaire d'Afrique et du Moyen-Orient, elle est désormais cultivée au Venezuela, en Inde et aux États-Unis.

Dans tous les cas, choisissez-les purs, afin de vous assurer qu'ils ne contiennent pas d'ingrédients chimiques ou de métaux lourds. Certains sont coupés avec de la poudre de fer, des sels d'aluminium (...)

Lire la suite sur Topsante.com

5 conseils pour réussir l'application de son vernis à ongles
Quelle est la différence entre le botox et l’acide hyaluronique ?
3 astuces pour garder un teint frais cet été
Non, il ne faut pas se passer du concombre congelé sur le visage...
Médecine esthétique : comment ne pas se tromper de praticien ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles