• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Je me suis chi** dessus" : Corinne Masiero revient sur son passage aux César

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une performance qui a marqué les esprits... Mardi 21 septembre 2021, sur le plateau de TV5 Monde, Corinne Masiero est revenue sur l'une des prestations les plus controversées de sa carrière. Le 12 mars dernier, l'actrice emblématique de Capitaine Marleau sur France 2 s'était présentée sur la scène des César en costume de "Peau d'âne" avec du faux sang sur le corps et des tampons hygiéniques usagés accrochés aux oreilles. Quelques secondes plus tard, Corinne Masiero s'était finalement mise totalement nue avec un slogan écrit dans le dos : "Rends-nous l'art Jean", pour dénoncer les conditions précaires des intermittents du spectacle. Six mois plus tard, l'actrice de 57 ans est revenue sur son apparition remarquée et en a livré tous les détails... Si Corinne Masiero est apparue très à l'aise dans cet exercice, en coulisses, elle était pétrifiée.

Le 17 mars 2021, Corinne Masiero s'était exprimée à ce sujet dans les colonnes de Mediapart : "Ce qu'on remarque le plus, ce sont mes vieilles fesses en ruines. Ce qui est génial ! Si je ne l'avais pas fait, on ne pourrait pas parler de la précarité des gens qui sont dans la culture, des gens de l'éducation, à la santé, des élèves", avait-elle expliqué. Six mois plus tard, la comédienne estime avoir eu du courage de s'afficher nue sur scène : "Je suis une nana qui flippe beaucoup. (...) Je me suis chi** dessus parce qu'il fallait attendre des heures et des heures avant de le faire. J'étais toute seule", a-t-elle expliqué à TV5 Monde.

Dans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles