Publicité

Les chiffres d'un mercato estival record, avec la France parmi les plus gros acheteurs

Les chiffres d'un mercato estival record, avec la France parmi les plus gros acheteurs

Un nouveau cap a été franchi. La FIFA livre ce vendredi un bilan chiffré du mercato estival qui vient de s'achever. Au total, l'instance mondiale annonce que le total des indemnités de transfert atteint le seuil historique des 6,88 milliards d'euros, sur la période allant du 1er juin au 1er septembre.

La Premier League écrase le classement

Un montant record qui représente une augmentation de 47,2% par rapport à 2022, et de 26,8% par rapport à 2019, année du précédent record. L’Angleterre est arrivée en tête en termes d’indemnités de transfert versées (1,85 milliard d'euros), d’arrivées (449 joueurs) et de départs (514). L’Allemagne, de son côté, a perçu plus d’indemnités de transfert (1,04 milliard d'euros) que quiconque.

Derrière l’Angleterre, c’est l’Arabie saoudite qui a été la plus dépensière (817 millions avant le 1er septembre), suivie de la France (803 millions), de l’Allemagne (712 millions), l’Italie (664 millions) et l’Espagne (378 millions). Les clubs de la confédération asiatique ont ainsi contribué aux dépenses sur le marché des transferts à hauteur de 14%. C’est la première fois que des clubs d’une confédération autre que l’UEFA franchissent la barre des 10%.

Des sommes records pour les agents

Au total ce sont plus de 10.000 transferts qui ont été effectués pendant ce mercato estival. Les agents eux ont perçu 651 millions d'euros de commissions, également un nouveau record, portant le total provisoire pour 2023 à 797 millions. Ce chiffre jamais atteint représente une hausse de 36,9% par rapport à 2022.

Un record aussi dans le football féminin, où les indemnités de transferts sont très rares. La FIFA assure avoir enregistré 829 mouvements, dont 66 moyennant une indemnité, soit une augmentation de 83% par rapport au dernier mercato. L’Allemagne est le pays qui dénombre le plus d’arrivées (55), alors que la France compte le plus de départs (53). Au total, 2,8 millions d'euros d'indemnités ont été versés, soit plus du double que lors de la période d'enregistrement de 2022.

Article original publié sur RMC Sport