Chikungunya : transmission, symptômes, mortalité, traitements, vaccin

Le chikungunya est une infection qui est provoquée par un virus transmis à l’homme par des moustiques du genre Aedes. Le nom de cette pathologie, d’origine africaine, signifie littéralement « celui qui marche courbé » selon l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). En effet, cette infection entraîne d’importantes douleurs articulaires et musculaires, impliquant d’interrompre ses activités pendant quelques jours. En revanche, l’évolution du chikungunya est généralement favorable, même si des douleurs chroniques peuvent persister pendant plusieurs mois.

Le chikungunya est une maladie infectieuse qui se transmet par les piqûres de moustiques du genre Aedes, mieux connus sous le nom de « moustiques tigres ». Cette pathologie est due à un arbovirus : le virus du Chikungunya, qui appartient à la famille des Togaviridae. Cette infection entraîne de la fièvre et des douleurs articulaires aiguës, parfois persistantes. Pour l’heure, ses traitements ne sont que symptomatiques. En Europe, la maladie du chikungunya n’a fait son apparition qu’en 2007, puis en 2010 dans le sud de la France. Actuellement, 64 départements de l’Hexagone rassemblent toutes les conditions favorables à l’émergence du chikungunya selon l’Institut Pasteur.

Dans environ 10 à 40 % des cas, le chikungunya est une maladie asymptomatique selon Santé publique France. Pour les 60 à 90 % des individus qui présentent des symptômes, l’incubation dure trois à sept jours en moyenne. Toutefois, dans de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles