Le chimpanzé, le singe le plus proche de l'homme

© Getty Images/iStockphoto

Ce primate africain, dont les populations se divisent en quatre sous-espèces, a un indéniable air de famille avec l’être humain. Normal, nous sommes tous des grands singes ! Nous partageons un grand nombre de caractéristiques physiques, comportementales et mentales, telle que l’absence de queue, une grande taille, une vision en 3D, un cerveau bien développé… Pourtant malgré cette flagrante proximité, le chimpanzé a longtemps été considéré comme un animal inférieur, et les scientifiques n’ont modifié leur regard que depuis quelques dizaines d’années. Du côté des populations locales, c’est une toute autre histoire... En plus de la destruction de son habitat, celui dont le nom vient d'une langue bantoue, est victime des trafiquants et des braconniers, qui le chassent pour sa viande. Les maladies (virus Ebola, polio...) menacent également l'espèce, classée en danger d'extinction.

Cet animal social vit en communauté de 10 à 150 individus, rarement plus, sous la direction d’un mâle dominant. Chacun y a sa place et ses obligations, à l’intérieur comme à l’extérieur du groupe. Les liens entre les mâles de la communauté sont aussi très forts, comme en attestent les nombreuses pratiques de coopération, notamment pour chasser ou défendre le territoire. La communication, basée sur des gestes et des vocalisations, est particulièrement élaborée et développée.

Des habitudes culturelles aux capacités cognitives, les ressemblances entre l'humain et le chimpanzé ne sont pas seulement physiques. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite