En Chine, les fosses sacrificielles de Sanxingdui livrent de nouveaux trésors

Le site archéologique de Sanxingdui, dans la province du Sichuan, en Chine, ne cesse d’intriguer. Des bronzes du IIe millénaire avant notre ère de cette civilisation perdue viennent d’y être récemment dévoilés.

Avec la découverte de nouvelles têtes en bronze et de masques de dragon semblant fixer les siècles de leurs yeux anguleux, le site de Sanxingdui, -la Colline aux trois étoiles- dans le sud-ouest de la Chine, vient de livrer ses derniers trésors, comme l'ont annoncé les autorités de la province du Sichuan. Entre 2020 et 2022, des équipes d’archéologues de l’Institut provincial de recherche sur les reliques culturelle du Sichuan, de l’Université de Pékin, et de l’Université du Sichuan ont en effet procédé aux fouilles de nouvelles fosses trouvées à proximité de celles originales découvertes en 1986, portant ainsi à plusieurs milliers, l’ensemble des objets exhumés.

Extractions d'objets en bronze dans la fosse n°8 courant 2022. Crédits : Xinhua/AFP

En 1986, deux fosses regorgeant d’armes de plus de 3000 ans, de bronzes et de jade, découverts accidentellement au cœur du bassin du Sichuan, avaient défrayé la chronique. Car ce qu’elles contenaient n’avait jamais été vu dans l’Empire du Milieu. Il s’agissait d’objets en bronze aux formes de têtes humaines, et de masques étranges, parfois recouverts de feuilles d’or qui ne ressemblaient en rien à ce qui avait été trouvé jusque-là. Or à qui appartenaient ces assemblages intrigants ? A quelle civilisation pouvaient-ils être rattachés ?

Brûlés, brisés, mis en pièces, des milliers d'objets en bronze ont été découverts dans les fosses de Sanxingdui depuis 1986. Crédits : Xinhua/AFP

Dans l’histoire de la Chine où tout ce qui est écrit est sacré et où chaque découverte archéologique doit entrer dans le moule de ce qui est connu par les textes anciens à l’instar du Shiji ou "Mémoires historiques" de Sima Qian (1er siècle avant J.-C.), -l’Hérodote chinois-, rien ne permettait de supposer l’existence de cette culture de l’Age du bronze remontant à 1200 av. J.C. Les chroniques historiques célébraient la dynastie Xia, -sans doute légendaire mais que les sources traditionnelles fixent entre la fin du IIIe millénaire et les premiers s[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles