La Chine se prépare au passage du typhon Saola, « le plus puissant » depuis 1949

Les écoles, les entreprises, les commerces, les bourses et les aéroports ont fermé vendredi à mesure que le typhon Saola se rapprochait des côtes chinoises, après avoir frappé certaines parties du nord-est des Philippines. Des vents violents se sont levés et des pluies diluviennes ont commencé à s'abattre sur Hong Kong et le reste de la province méridionale du Guangdong en début de soirée. Cet équivalent d'un ouragan de catégorie 4, avec des vents pouvant atteindre 220 kilomètres par heure, touchera la Chine durant la nuit avant de décroître samedi matin.

À 22h20 (heure française), 4 heures du matin heure locale, l'arrivée de la perturbation tourbillonnaire était imminente dans la baie de Hong Kong, d'après les données satellites. Le Département des services d'information de la ville, qui a mis en alerte sa population depuis plusieurs jours, a ouvert plusieurs dizaines d'abris d'urgence temporaires.

De premiers cas d'inondations ont été déplorés. Selon le média américain CNN, trois blessés ont déjà été pris en charge à l'hôpital à l'approche du typhon Saola. Aucun glissement de terrain n'a, pour l'heure, été signalé. Les autorités chinoises ont ordonné aux habitants de rester calfeutrés à leur domicile jusqu'à la fin du phénomène. Ce typhon pourrait être « le plus puissant » depuis plus de 70 ans, a annoncé le Centre météorologique national sur le réseau social Weibo : « Saola pourrait devenir le typhon le plus puissant depuis 1949 à toucher le delta de la rivière des Pe...


Lire la suite sur LeJDD