Chirurgie esthétique des fesses : dans quels pays est-elle la plus pratiquée ?

·2 min de lecture

Où se fait-on le plus refaire les fesses ? Si le Japon, l'Inde et le Royaume-Uni boudent cette opération de chirurgie esthétique, elle est autrement plus populaire dans d'autres pays. La France, quant à elle, se place tout de même au 3ème rang mondial.

L'augmentation du volume des fesses a le vent en poupe. En France, 11,57 opérations de ce type (lipofilling, implants fessiers…) sont réalisées pour 100 000 personnes, selon une étude mondiale effectuée par le média YesStyle.com. Une popularité telle que ce chiffre place l'Hexagone à la troisième place du classement des pays où cette opération de chirurgie esthétique est la plus pratiquée.

La chirurgie des fesses en France.
La chirurgie des fesses en France.

©YesStyle

Une proportion infiniment plus élevée que dans d'autres contrées. Elle atteint seulement 0,89 au Royaume-Uni et 0,65 en Inde.

Mais c'est au Japon que la chirurgie des fesses est la moins populaire : seules 0,02 personnes y ont recours sur 100 000. Au Pays du Soleil Levant, ce sont la chirurgie des paupières (blépharoplastie), le lifting et la correction nasale (rhinoplastie) qui ont la cote. En France, parmi les opérations les plus pratiquées, c'est l'augmentation mammaire qui arrive en tête.

A découvrir également : Le squat pour des fessiers plus bombés, bonne ou mauvaise idée ? L’avis d’une coach

Le Brésil, la Grèce et la France férus de chirurgie esthétique des fesses

Et c'est au Brésil que la chirurgie des fesses rencontre le plus de succès. 32,16 personnes ont subi une intervention de ce type sur 100 000. Les habitants de ce pays sont également friands du lifting du front (2ème place mondiale) et de l'étirement de la peau du cou ou rhytidectomie (3ème place). En Grèce, la proportion de personnes ayant...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles