Chirurgie de la poitrine : c'est dans ce pays limitrophe de la France qu'elle est la plus pratiquée

·2 min de lecture

Où se fait-on le plus refaire la poitrine dans le monde ? Pour le savoir, le média YesStyle.com a mené l’enquête* auprès de 14 pays, en comparant les données liées à la popularité de la chirurgie esthétique. Et le résultat est… étonnant.

Quand on pense à la chirurgie esthétique, ce sont bien souvent le Brésil et la Corée du Sud qui viennent spontanément à l'esprit. Mais, s'il est vrai que l'augmentation des fesses est particulièrement populaire dans le premier et les opérations du visage dans le second (chirurgie des paupières, liftings et correction nasale), aucun de ces deux pays ne figure dans le top 3 de l'augmentation mammaire. C'est en fait un état limitrophe de la France qui est le plus friand de la chirurgie de la poitrine.

A découvrir également : Chirurgie esthétique : combien de Françaises y ont déjà eu recours ?

La Belgique championne de l'augmentation mammaire...

La Belgique est en effet le pays où l'on se fait le plus refaire les seins. Sur 100 000 habitants, 121,32 ont effectué une augmentation mammaire. Le Plat pays se place devant la Grèce (114,79) et l'Espagne (103,15), le Brésil arrivant seulement à la quatrième position (100,11). A l'inverse, cette opération de chirurgie esthétique est peu populaire en Inde (2,67), au Japon (4,46), en Roumanie (34,71) et en Russie (47,03). La France, elle, arrive 9ème, avec un score de 80,43 pour 100 000 habitants.

... et de la chirurgie esthétique !

La Belgique n'est pas seulement friande de l'augmentation mammaire. Le pays apprécie également la chirurgie des paupières, les liftings et la chirurgie de l'oreille, opérations pour lesquelles elle se place à la 2ème position mondiale.

Les 10 pays où l'on...

Lire la suite sur Femina.fr

Ce contenu peut également vous intéresser :

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles