Le choc Frida Kahlo au Palais Galliera à partir d'aujourd'hui

Fleurs rouges dans sa chevelure brune coiffée, sourcils qui se rejoignent, regard noir qui vous pénètre… Le tout enveloppé d’un tourbillon de couleurs. Derrière les autoportraits de Frida Kahlo - on en compte une cinquantaine - qui était-elle ? L’exposition qui ouvre ce jeudi au Palais Galliera permet de rencontrer la femme derrière la toile : peu de tableaux mais une multitude d’objets personnels.

image 1 (1)
image 1 (1)

© Marie Gicquel / Europe 1

Le Palais Galliera s’y prête parfaitement : lumières tamisées et dédales au sous-sol. Dans cette ambiance intimiste, on découvre ses lettres, photos, ses bijoux et son maquillage. Ses robes traditionnelles mexicaines qui ont tant attiré les médias occidentaux. Ses prothèses et ses corsets. Des traces qui nous rappellent la douleur, le handicap subi par Frida Kahlo tout au long de sa vie. Un handicap qu’elle tentera de contrer : alitée, elle passe le temps dans son lit à se peindre et à inventer des mondes qu’elle couche sur ses corsets.

...
Lire la suite sur Europe1