Comment choisir et appliquer son autobronzant pour le corps ?

·1 min de lecture

La molécule de l'autobronzant qui fait un teint hâlé est la DHA (dihydroxyacétone), de plus en plus souvent d'origine végétale et plus ou moins concentrée : de 2 % pour un hâle léger à 5 % pour un hâle intense. Elle est parfois couplée à l'érythrulose, un sucre qui met plus longtemps à agir, mais donne un ton uniforme. Les formules ont évolué, car désormais le pH est mieux contrôlé (il doit être légèrement acide pour que la réaction se fasse, on ajoute donc une substance dite "tampon").

Dans certains produits, la DHA est enrobée pour une action sur la durée, voire associée à de la mélanine ou une autre molécule pour une couleur naturelle. Enfin, on trouve souvent de l'acide salicylique, légèrement exfoliant, pour que le produit "n'accroche" pas sur des peaux mortes qui seraient alors plus pigmentées.

Un bon autobronzant sent bon

Fini l'odeur de rance qui se dégageait des produits au bout d'un certain temps. Grâce à de nouveaux émulsionnants, les formules sont plus stables. Et, en ajoutant des antioxydants, on empêche la DHA de s'oxyder - ce qui donnait cette vilaine odeur - et l'on se protège aussi des radicaux libres que la réaction de la peau avec la DHA cause. Certaines marques ajoutent des parfums évocateurs : monoï, coco…

Un bon autobronzant ne dessèche pas

Ou plutôt, il compense son effet desséchant : la coloration est le résultat d'une réaction d'oxydation entre la DHA et les acides aminés de la couche cornée, la couche superficielle (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Savez-vous différencier une peau sèche d'une peau déshydratée ?
Comment trouver (la bonne) chaussure à son pied
Médecine esthétique : comment ne pas se tromper de praticien ?
Huile de coco : tous ses bienfaits pour la peau et les cheveux
4 idées pour optimiser l'utilisation d'une crème minceur

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles