Cholangiocarcinome : tout ce qu’il faut savoir sur le cancer des voies biliaires

·2 min de lecture

"Il s’agit d’un type de cancer qui touche les voies biliaires", explique le professeur Jean-Frédéric Blanc, chef du service d’Hépato-gastro-entérologie et d’oncologie digestive au CHU de Bordeaux. "Les Cholangiocarcinomes sont des tumeurs cancéreuses qui se développent à partir des cellules qui forment les canaux billiaires".

Le mot "Cholangio" est un terme qui renvoie à ces "canaux" qui conduisent la bile dans le tube digestif.

Pour bien comprendre ce type de cancer, il est important de comprendre le rôle des voies biliaires. Ainsi, l’expert rappelle que la bile est produite dans le foie et est ensuite "stockée" dans la vésicule biliaire, puis conduite dans le tube digestif via ces canaux, lors de la digestion. "Il faut imaginer le système biliaire comme un arbre : les branches sont dans le foie et le tronc est le canal principal qui conduit la bile dans le tube digestif."

On peut distinguer trois grands types de cholangiocarcinomes :

Les facteurs de risques varient selon le type de cholangiocarcinome.

Si la tumeur se développe dans le foie (donc dans les petites voies biliaires), les facteurs qui accroissent l'apparition d’un cancer sont les maladies chroniques du foie. Il peut s’agir d’hépatites virales, de maladies liées à une consommation trop importante d’alcool ou une cirrhose. "Ce type de tumeurs peut aussi apparaître sur des foies trop gras", prévient le professeur Blanc. "Ainsi, la maladie NASH peut être un facteur de risque".

Si la tumeur apparaît au niveau de la vésicule ou des voies biliaires, hors du foie, cela peut être dû à une inflammation chronique des voies biliaires. "Cela peut aussi être causé par une maladie rare : la cholangite sclérosante primitive".

Pour éviter de contracter ce type de maladies, qui peut accroître le risque de cholangiocarcinome, le professionnel conseille :

Tout dépend du type de cholangiocarcinome. En effet, si la tumeur apparaît au niveau des voies biliaires se situant dans le foie, les symptômes ne sont pas très probants. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite