Cholestérol : 7 signes et symptômes qui peuvent indiquer un taux excessif

Istock/Chinnapong

Toutefois, un taux élevé de cholestérol dans le sang constitue un trouble courant pouvant altérer notre santé. Si, la plupart du temps, une hypercholestérolémie n’entraîne aucun symptôme, il arrive que certains signes puissent vous alerter.

Appelé communément « mauvais cholestérol », le cholestérol LDL peut être à l’origine de douleurs dans la poitrine. Ce symptôme s’explique par l’accumulation de graisses dans les artères qui irriguent le cœur. Ces dépôts graisseux constituent des plaques qui tendent à obstruer et endommager les artères. Le manque d’oxygène qui résulte de ce phénomène entraîne alors dans certains cas une douleur thoracique, c’est l’angor. Si généralement l’excès de cholestérol peut provoquer une angine de poitrine ou angor, il augmente également le risque de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral. Habituellement, l’angine de poitrine se manifeste par une douleur localisée au niveau du sternum, durant quelques minutes. Chez certains individus, comme les personnes âgées ou les patients diabétiques, ce symptôme de l’excès de cholestérol reste complètement silencieux. Dans d’autres cas, la douleur thoracique peut irradier au niveau des épaules, de la mâchoire ou du côté gauche.

Lorsque les plaques graisseuses liées au mauvais cholestérol s’accumulent dans les artères des membres inférieurs, des douleurs apparentées à des crampes musculaires peuvent être ressenties. Ce phénomène résulte de l’arthrosclérose, un rétrécissement des vaisseaux sanguins, diminuant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite