Cholestérol, diabète, intestin irritable : les bonnes tartines pour votre santé

Pour un repas sur le pouce ou un plateau-télé, la tartine maison peut être une bonne option. En complément, il suffit d’ajouter un laitage et un fruit frais. La base, c’est le pain, alors privilégiez celui à mie dense et foncée, qui garantit un apport en fibres et en micronutriments. Zappez la baguette classique et sa farine trop raffinée, pauvre en vitamines du groupe B, fibres et minéraux, et à l’index glycémique élevé. Idem pour le pain de mie qui, de plus, contient du sucre et de la matière grasse.

Noix et graines de lin sont riches en fibres, qui réduisent l’assimilation des graisses et en oméga 3 essentiels, qui participent à la prévention cardio-vasculaire en fluidifiant le sang.

Je garnis ma tartine avec un coulis de tomate avec de l’oignon, de l’ail (apport de fibres) et de l’huile d’olive, dont les graisses insaturées font baisser le "mauvais cholestérol". Et du thon au naturel, bien maigre (maximum 2% de lipides). Vous pouvez ajouter quelques feuilles de pourpier ou de roquette pour booster les oméga 3.

Il est enrichi de son (enveloppe du grain) de blé, concentré en cellulose et en hémicellulose, les fibres les plus efficaces pour activer le transit intestinal. Vous pouvez alterner avec du pain intégral.

Je garnis ma tartine avec des cœurs d’artichaut dont les fibres (l’artichaut en apporte 6%, 2 fois plus que la moyenne des légumes) dites prébiotiques boostent le transit en optimisant la composition du microbiote intestinal. Accommodez-les d’une cuillère de crème fraîche (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite