Chopard : une montre spéciale interprète les vanités

·1 min de lecture
DR

Chopard présente une nouvelle édition du garde-temps L.U.C Skull One. Une série limitée de 8 pièces habillées de la Calavera mexicaine en hommage au Día de les Muertos. Macabre mais de manière parodique, cette fête donne à Chopard l’occasion de revisiter le thème des vanités.

Le cadran laqué du garde-temps L.U.C Skull One est parcouru de motifs en forme de soleil, de fleur ou de cœur, et d’une moustache aux pointes arrondies surmontant un doux sourire édenté. Une tête de mort émaciée sert de décor à la course des heures marquées par des aiguilles, des chiffres arabes et des index dorés qui font écho au boîtier en or éthique rose microbillé. Le boîtier de ce garde-temps renferme le mouvement mécanique à remontage automatique L.U.C 96.53-L. Extra-plat, de seulement 3,3 mm d’épaisseur, il n’en est pas moins pourvu de deux barillets, selon la technologie L.U.C Twin, offrant une réserve de marche de 58 heures.

Lire aussi.Chopard : un succès planétaire

Il prend vie grâce à un micro-rotor en tungstène, un alliage à forte densité pour un remontage optimal et un minimum d’encombrement dans le boîtier de la montre. Avec ses ponts de mouvement finement décorés de Côtes de Genève, il fait de la montre L.U.C Skull One une création aussi belle au-dedans qu’au dehors. Un bracelet en veau brun cousu à la main apporte à cette création limitée à 8 exemplaires une ultime touche d’élégance.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles