Chopard présente la "L.U.C XP II Sarton Kiton"

·1 min de lecture

Avec le garde-temps L.U.C XP Il Sarto Kiton, Chopard signe une première collaboration avec les ateliers Kiton, maîtres du tailleur italien. Le résultat ? Une édition limitée de 100 montres extra-plates en acier DLC microbillé sobrement habillées d’un cadran à motif pied-de-poule et d’un bracelet en cachemire couleur ardoise doublé de cuir d’alligator rouge. 

Le L.U.C XP Il Sarto Kiton, c’est d’abord un boîtier de 40 mm de diamètre pour seulement 7,2mm d’épaisseur. Une allure extra-plate qui permet un réel confort au porter et impose la simplicité, deux impératifs qui résument la philosophie de la collection L.U.C.

Lire aussi:Chopard : le glamour éthique

L’allure de ce garde-temps réside aussi dans son uniformité chromatique. Sur le cadran en laiton obtenu par traitement galvanique et finitions laquées, la patte des ateliers Kiton s’impose dès le premier coup d’œil avec le motif pied-de-poule fétiche du tailleur napolitain depuis qu’il a racheté aux enchères la garde-robe du roi d’Angleterre Edouard VIII, salué, sinon pour son règne éphémère, pour son élégance de dandy. Sur cet arrière-plan foncé, les chiffres dorés, assortis aux index et aux aiguilles dauphine fusée permettent une parfaite lisibilité des heures et des minutes. Le bracelet est réalisé à la main, sans traitement chimique, dans un doux mélange de cachemire mongol, de laine et de flanelle avec un léger ajout d’élasthanne pour un meilleur confort.


Retrouvez cet article sur Paris Match