Christian Quesada libéré de prison : ces consignes qu'il doit respecter sous peine d'être réincarcéré

·1 min de lecture

Christian Quesada est libre, à quelques nuances près. S'il est sorti de prison, comme l'a annoncé Le Progrès jeudi 25 mars 2021, l'ex-champion des 12 coups de midi va devoir respecter un certain nombre de consignes. C'est ce qu'ont souligné certains chroniqueurs de Touche pas à mon poste, diffusé sur C8 vendredi 26 mars 2021. Condamné le 8 avril 2020 à trois ans de prison ferme pour corruption de mineur et détention d'images pédopornographiques, lors d'un procès à huis clos, l'ancien maître de midi a été libéré à la mi-mars. Si elle souhaite éviter d'être réincarcérée, l'ancienne vedette du petit écran va devoir se plier à plusieurs règles.

Christian Quesada, qui a changé de look pour passer inaperçu, s'est vu reconnaître "le droit de sortir sans risquer de troubler l'ordre public", a rapporté Gilles Verdez dans le talk-show présenté par Cyril Hanouna. Toutefois, l'ancien candidat du jeu télévisé de TF1, qui est inscrit au fichier des délinquants sexuels d'après le journaliste, "a un suivi socio-judiciaire très dur, de cinq ans". Ainsi, "il est obligé d'être suivi par un psychiatre, de faire amende honorable. S'il ne le fait pas, il retourne en prison". Dans ce contexte, le père de famille de 56 ans, qui aurait probablement aimé s'exiler en dehors de la France "pour échapper aux paparazzis", comme l'a glissé Gilles Verdez, "ne pourra pas aller à l'étranger".

Et ce n'est pas tout. D'après les informations de Guillaume Genton, Christian Quesada n'est pas près de s'exprimer dans les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite