Christiane Jatahy réinvente “Dogville” à la Comédie de Genève

Patrick Sourd
·1 min de lecture
© Magali Dougados
© Magali Dougados

C’est en Suisse, dans une Comédie de Genève flambant neuve, que Christiane Jatahy finalise les répétitions d’Entre chien et loup, son spectacle librement inspiré du film Dogville (2003) de Lars von Trier. La découverte du nouveau théâtre – historiquement situé sur le boulevard des Philosophes –, dans le quartier populaire des Eaux-Vives, mérite que l'on revienne sur la genèse de ce déménagement.

Pressenti pour la direction de l’ancienne Comédie en 1987, le metteur en scène Matthias Langhoff avait conditionné sa venue à une refonte du lieu pour le recentrer sur les pratiques des métiers du théâtre. Il fut recalé. Mais le nouvel édifice a été imaginé à partir des recommandations de son fameux manifeste, Le Rapport Langhoff. Une fabrique où les liens entre les ateliers (décors, costumes, peinture) et les plateaux des deux salles de spectacle ont été pensés comme un préalable.

Lire la suite...