• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Christophe Beaugrand : la terrible réaction de son grand-père lors de son coming-out

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Christophe Beaugrand ou le couteau-suisse de la télé. C’est simple, l’animateur du groupe TF1 est aussi à l’aise pour débriefer le vide intersidéral des journées des candidats de Secret Story que pour commenter l’actualité sur LCI ou pour glorifier les performances sportives des candidats de Ninja Warrior. Avec, peu importe le format de l’émission, cet œil qui brille et la vanne facile. Mais le tout jeune père de famille a ajouté une nouvelle corde à son arc en se mettant à l’écriture, Fils à papa(s) (ed. Plon) sortant dans les librairies le 7 octobre 2021. Le journaliste se livre comme jamais sur son aventure avec son mari pour adopter un enfant via la gestation pour autrui. "J’ai voulu expliquer au mieux ce que nous avons vécu pour faire tomber les clichés, les stéréotypes, répondre aux critiques sans enjoliver pour autant la réalité", a-t-il indiqué à nos confrères de Télé-Loisirs, le 29 septembre 2021, pour signifier l’importance de cet ouvrage.

Il faut dire que ce livre est une source d’espoir pour tous ceux qui s’inquiètent de l'orientation choisie par leur être cher, comme a pu l’être la famille de Christophe Beaugrand lorsque ce dernier a révélé son homosexualité. Il a en effet été rejeté par un membre important des siens. "J'avais 20 ans, j'étais étudiant en journalisme à Bordeaux et je vivais chez mes grands-parents. En apprenant que j'étais homo, mon grand-père m'a chassé de la maison et ne m'a plus adressé la parole, y compris aux obsèques de mon père", a confié celui (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles