Christophe Brusset : "Les pires produits alimentaires, ce sont les sodas. Il faut une taxe soda plus conséquente en France"

Plus encore que le gras et le sel, le principal problème est le sucre, notamment le fructose, très présent dans les confiseries et les sodas. Abondant et peu cher, le sucre est très addictif et se retrouve dans presque tous les produits issus de l’industrie agro-alimentaire.

C’est d’ailleurs sur ces produits là que les autorités luttent en priorité pour contrer les effets néfastes de la malbouffe sur les plus jeunes, notamment avec la mise en place d’une taxe soda. Par exemple, aux États-Unis à Philadelphie, cette taxe est tellement élevée que le prix des boissons sucrées est quasiment doublé. À Singapour, les autorités planchent également sur l'instauration d'une taxe soda. Sur 6 millions d'habitants, on estime qu'un million sera diabétique en 2050 si on ne fait rien pour prévenir le problème.

Interview : Carmen Barba

Texte : Alexis Lahache