• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Christophe Maé : ses rares confidences sur son couple avec Nadège, qui dure depuis 17 ans

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les fans de Christophe Maé attendaient avec impatience le retour du chanteur. Celui qui s'est fait connaître du grand public avec son titre Belle Demoiselle revient pour une tournée à travers la France avec son album La vie d'artiste, sorti juste avant la crise sanitaire liée à la Covid-19. Et évidemment, les salles de concert étant fermées, Christophe Maé n'avait pas pu se produire comme il se doit devant ses fans. Et le chanteur compte bien rattraper le temps perdu. Mercredi 22 septembre 2021, il se produira pour le premier show de cette tournée qui s'annonce haute en couleur sur la scène du Zénith de Rouen. À cette occasion, il a accepté de se confier dans les colonnes de Paris-Normandie, samedi 18 septembre 2021, et a fait quelques confidences sur sa "vie d'artiste" qu'il concilie depuis plusieurs années maintenant avec sa vie personnelle.

Christophe Maé vit une belle histoire d'amour depuis 17 ans avec Nadège Sarron, avec qui il a eu deux enfants : Jules, né en 2008, et Marcel, né en 2013. Ils se sont mariés en 2017 et depuis, rien ne semble pouvoir séparer les deux âmes sœurs. Lors de ladite interview, Christophe Maé a accepté de faire quelques confidences sur le secret de cette longévité : "C’est faire son métier. Moi qui suis autodidacte, c’est écrire, faire ce que je sais faire ; mais aussi éduquer mes enfants, aimer ma femme. Dix-sept ans ensemble, ça se cultive", avoue-t-il. Christophe Maé a ensuite accepté de revenir sur les différents confinements qui ont touché la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles