La chronique des Bridgerton, The Gilded Age : pourquoi les nouvelles séries d’époque plaisent-elles tant ?

© Netflix/HBO/Getty Images/MHJ/Katsumi Murouchi/bortonia

Costumes d'époque, dorures clinquantes, bals extravagants et intrigues à l'eau de rose, le period drama, ou drame historique en français, n'a jamais aussi bien fonctionné. Inondant nos écrans, ces capsules temporelles, où les téléspectateurs peuvent s'évader le temps de quelques épisodes en général très esthétiques, font désormais partie de la pop culture.

Downton Abbey, The Crown, Peaky Blinders… L’Angleterre a déjà produit de somptueux joyaux historiques durant les années 2010, et récemment, une impertinente américaine est venue voler la vedette dans le grand bal des séries d’époque.

Adaptée de la saga littéraire éponyme de Julia Quinn par Chris Van Dusen et produite par Shonda Rhimes fin 2020, La Chronique des Bridgerton nous plonge au temps de la Régence à Londres. Quelque part entre Orgueil et Préjugés de Jane Austen et Marie-Antoinette de Sofia Coppola, la série a su trouver son ton et séduire le plus grand nombre.

Comme elle, les séries d'époque d'aujourd'hui dépoussièrent...


Lire la suite

Plus de "Culture" :