Publicité

Chroniqueuse virée pour avoir insulté Gérald Darmanin : Nicole Ferroni déplore une décision "disproportionnée"

C’est une annonce qui a fait l’effet d’une bombe dans le petit milieu de la télévision. Ce mercredi 24 mai, la chroniqueuse Florence Mendez, qui officie dans l’émission Piquantes, présentée par Nicole Ferroni sur la chaîne Téva, a annoncé qu’elle était écartée du programme. En cause ? Une altercation qu’elle a eue avec Gérald Darmanin, comme elle l’a raconté sur Instagram. "Le mercredi 29/03, j’ai croisé Gérald Darmanin qui sortait du bâtiment d’M6 à Neuilly où je me rendais pour enregistrer l’émission Piquantes (…) Devant les services de sécurité, je l’ai traité de violeur. Ce n’était pas prémédité, j’ai été dépassée par mes émotions", s’était-elle notamment remémorée sur Instagram, avant de dévoiler les conséquences de son geste. "Suite à cet événement, la direction de M6 a décidé de me virer (…) J’ai donc perdu mon taf de chroniqueuse. Je conteste la sévérité de la sanction : me priver de mon travail (et d’une partie importante de mes revenus) après trois années d’une collaboration impeccable, pour un propos irréfléchi tenu sans publicité, c’est un peu cher payé", avait-elle déploré. "Qu’ils veulent marquer le coup, qu’ils me convoquent pour me dire : si tu pouvais ne pas insulter les invités, ok. Ils me mettent à pied, d’accord. Mais me faire perdre mon emploi, et donc mon revenu, pour avoir dit en face ce que j...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi