Chute au Tour de France : la raison insolite pour laquelle la fautive se trouvait sur la route

·1 min de lecture

Le Tour de France a mal commencé. Samedi 26 juin 2021, à 45km de l'arrivée de la première étape de la compétition, une spectatrice a causé la chute d'une cinquantaine de coureurs. Cette passionnée française s'est en effet placée presque au milieu de la route pour montrer sa pancarte aux caméras de télévision. Tony Martin (Jumbo-Visma) a heurté cette femme de plein fouet et entraîné de nombreux sportifs à terre. L'un d'entre eux, Jasha Sütterlin, a dû abandonner à cause de blessures liées à cet accrochage... Après avoir constaté les dégâts qu'elle venait de causer, la spectatrice a quitté rapidement les lieux. Un appel à témoins avait donc été lancé pour la retrouver et une enquête avait été ouverte. Cette jeune femme de 30 ans a finalement été mise en garde à vue à 13 h 30, mercredi 30 juin 2021. La mise en cause s'est présentée d'elle-même, en compagnie de son conjoint, au commissariat de Concarneau dans le Finistère en fin de matinée.

Jeudi 1er juillet 2021, le procureur de la République de Brest Camille Miansoni a pris la parole lors d'une conférence de presse. "La personne gardée à vue ainsi que son compagnon présent au moment des faits, ont été tous les deux entendus", a-t-il fait savoir avant de dévoiler les raisons qui avaient poussé la spectatrice à se mettre sur la route : "Tous deux ont expliqué que la mise en cause cherchait à adresser, à la télévision, un message affectueux à l'attention de ses grands-parents, spectateurs inconditionnels et assidus du Tour de France. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles