Cigarettes électroniques : oui, elles nuisent à la santé cardiovasculaire !

·1 min de lecture

La cigarette électronique est loin d'être aussi inoffensive qu'elle le prétend. Si elle est recommandée par certains médecins pour arrêter de fumer, elle est aussi accusée de nuire aux facultés mentales, d'accroître le risque de cancer, ou encore de favoriser les infections de la bouche. Pour l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la e-cigarette est "sans aucun doute" mauvaise pour la santé.

Selon une récente étude du Karolinska Institute (en Suède), vapoter nuirait également à la santé cardiovasculaire : même lorsqu'elle est peu utilisée, la cigarette électronique favoriserait la formation de caillots dans les vaisseaux sanguins, perturberait le rythme cardiaque et augmenterait la tension artérielle.

Quand elle contient de la nicotine, la cigarette électronique est aussi mauvaise que la cigarette classique

Pour parvenir à cette (inquiétante) conclusion, les chercheurs suédois ont travaillé avec un groupe de 22 volontaires, des hommes et des femmes âgés de 18 à 45 ans, qui vapotaient occasionnellement. Les participants ont été testés après avoir pris 30 bouffées d'une cigarette électronique contenant de la nicotine puis, une semaine plus tard, 30 bouffées d'une cigarette électronique sans nicotine.

Verdict ? Grâce à des prises de sang, les scientifiques ont constaté qu'environ 15 minutes après avoir "vapoté" sur une cigarette électronique contenant de la nicotine, les volontaires présentaient un risque accru d'environ 23 % de développer (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 6 septembre : chiffres, annonces
Hippothérapie : comment le cheval participe à la rééducation des fonctions cognitives
Carte des pollens septembre 2021 : les pollens d'ambroisie abondamment présents
Médicaments d'intérêt thérapeutique majeur : l'ANSM impose 2 mois de stock
L'ivermectine n'est pas recommandée pour soigner le Covid

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles