Cinéma : le grand retour de "Matrix", la saga culte de science-fiction

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Keanu Reeves
    Keanu Reeves
    Acteur canado-américain

Le grand retour d'un classique de la science-fiction. Le film Matrix Resurrections sort ce mercredi dans les salles de cinéma partout en France et dans le monde. Il s'agit du quatrième volet de la saga, qui avait démarré dans les années 1990 avec notamment l'acteur Keanu Reeves en tête d'affiche. Un événement donc en cette fin d'année 2021, où l'on apprend que Néo, le célèbre héros de la saga, n'est pas tout à fait mort. Il faut s'attendre à tout avec Matrix, et c'est pourquoi Europe 1 vous propose de replonger dans la matrice.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

Des visions, des flashbacks, des rêves prémonitoires...

"J'ai fait des rêves qui n'étaient pas que des rêves", lance dans la bande-annonce le personnage principal toujours interprété par Keanu Reeves. Lui et son acolyte Trinity, les sauveurs de l'humanité, sont ressuscités dans une nouvelle matrice qui va leur permettre de se "re-rencontrer" à nouveau, avec bien sûr un air de déjà-vu.

Dans ce nouvel univers, Néo réalise des jeux vidéo, et son amoureuse Trinity est, elle, devenue mère de famille. Des visions, des flashbacks, des rêves prémonitoires vont perturber leur vie et les pousser à se reconnecter à la fameuse matrice, le rideau de pictogrammes verts lumineuxMatrix Resurrections ne devrait pas décevoir les fans de la saga culte. On y retrouve tous les ingrédients de la mythologie Matrix : Alice au pays des merveilles, les pilules bleues, les miroirs, etc, et aussi des scènes d'action gr...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles