Cindy Crawford : comment Richard Gere l’a aidée à affronter la célébrité

·2 min de lecture

Trente ans après ses débuts, Cindy Crawford se livre à cœur ouvert. Dans le podcast « Ladies First with Laura Brown », le mannequin revient sur sa carrière, son mariage avec Richard Gere et sa relation avec ses enfants.

Cindy Crawford semble peut-être à sa place sur les tapis rouges mais la star n’a pas toujours eu confiance en elle. Dans un podcast réalisé par « In Style », elle revient sur le syndrome de l’imposteur qu’elle ressentait à ses débuts en tant que top model. Entourée de stars, assise à une table avec les plus grands couturiers ou invitée dans les plus belles fêtes, l’icône des années 90 souffrait parfois d’un manque de confiance en elle. « Tout d'un coup, vous vous retrouvez aux Oscars. Et vous vous dites : "Comment suis-je arrivé ici ?" », explique-t-elle. « Tu fais semblant jusqu'à ce que tu y arrives. Et tu essaies de prétendre que tu es à ta place jusqu'à ce que finalement tu y sois. Donc je pense que d'une certaine manière, mon insécurité m'a fait prendre un peu de recul, ce qui m'a bien servi », se souvient le top. Face aux remous de la célébrité, Cindy Crawford peut compter sur son ex-époux, Richard Gere. Plus âgé et habitué aux paparazzi, la vedette lui a montré la voie. « Je dirais qu'être avec quelqu'un qui avait déjà fait face à ça alors que je commençais à avoir du succès, c’était un avantage », confie la star. « Je ne gérais pas la célébrité exactement de la même manière que lui, mais j'ai beaucoup appris de lui, sur la façon dont apprivoiser cela. » 

Lire aussi : Couple de légende : Cindy Crawford et Richard Gere, l’irrésistible tandem

Zéro pression

Si Cindy Crawford est reconnaissante envers...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles