Cineworld, une des plus grandes chaînes de salles de cinéma, se prépare à déposer le bilan

La chaîne de salles de cinéma britannique Cineworld, propriétaire de Regal Cinemas, se prépare à déposer le bilan d'ici à quelques semaines, selon des sources proches du dossier. Après cette annonce, son titre à la Bourse de Londres dévissait de près de 70% vendredi.

Cineworld est la deuxième plus grande chaine de cinémas au monde après l'américain AMC. Et elle n'a pas réussi à remonter la pente, malgré la reprise progressive de la fréquentation depuis la réouverture des salles de cinéma, l'année dernière. Le nombre des entrées a été nettement inférieur aux attentes, à cause d'une offre de films insuffisante.

Fondé au Royaume-Uni en 1995, Cineworld a racheté Régal Cinema en 2018 pour 3,6 milliards de dollars. Il était mal en point il y a deux ans, au plus fort de la pandémie, quand près de 800 cinémas ont dû fermer. Mais il a réussi alors à échapper à la faillite grâce au soutien de créanciers. Le distributeur, basée à Londres, est donc en train d'évaluer actuellement le moyen de se restructurer pour ne pas complètement fermer. Face à ces nouvelles, l'action du groupe s'est effondré en bourse (-58%) atteignant à peine quatre pence vers 17h30 TU.

Éviter une faillite totale

La compagnie de cinéma britannique a engagé des avocats de Kirkland & Ellis LLP et des consultants d'AlixPartners pour les conseiller sur ce processus, en vertu du chapitre 11 de la loi sur les faillites aux États-Unis, qui permet aux entreprises de se réorganiser sous la protection de cette même loi pour tenter d'éviter la faillite définitive. Cineworld compte aussi déposer une procédure d'insolvabilité au Royaume-Uni.

Lire la suite sur RFI

VIDÉO - Les célèbres studios de cinéma de Cinecittà à Rome victimes d'un incendie