Cinq ans de la mort de France Gall : cette dernière volonté de la chanteuse qui a été respectée

JLPPA / Bestimage

Il y a tout pile cinq ans, France Gall décédait des suites d’un cancer du sein à l’âge de 70 ans. C’est au cimetière Montmartre à Paris que la chanteuse repose désormais aux côtés de Michel Berger, et de leur fille Pauline. Une tombe quelque peu originale, comme l’avait souhaité la star. En 2018, son amie, la journaliste Dany Jucaud, avait rapporté à Paris Match qu’elle "trouvait les cimetières sinistres". France Gall lui avait aussi décrit le "caveau magique" qu’elle voulait partager avec ses proches, un endroit qu’elle imaginait comme une cage"à oiseaux avec des fleurs et des arbres de toutes les couleurs". Et il semble que sa volonté ait été respectée, car l’endroit est effectivement très atypique, voire poétique. Le lieu abrite un immense mausolée de verre, dans lequel est planté un grand cerisier japonais garni de fleurs roses qui, lui-même, surplombe la tombe, ont indiqué nos confrères de Purepeople samedi 7 janvier 2023.

Loin de la tristesse des monuments funéraires plus traditionnels, cette dernière demeure est telle que la chanteuse l’avait imaginée : emplie de beauté et de sérénité. Les reflets de la lumière sur le verre du mausolée donnent régulièrement vie à des arcs-en-ciel inattendus, et un peu magiques en ces lieux. L’imposante structure de ce mausolée en verre avait été installée en 2012, lors de la commémoration des 20 ans de la mort de Michel Berger, disparu en 1992. Tragiquement décédée cinq ans plus tard de la mucoviscidose, leur fille Pauline, âgée de seulement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite