• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Cinquième vague, reconfinement… Olivier Véran invite les Français à "faire très gaffe"

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lundi 23 août 2021, le ministre de la Santé était invité sur le plateau de BFMTV dans l’émission d’Yves Calvi, Calvi 3D pour fair le point sur la crise sanitaire. Il en a profité pour alarmer les Français sur l’arrivée de la 5e vague de Covid-19.

Des propos peu rassurants. Alors que le vaccin et le pass sanitaire divisent chaque jour un peu plus les Français, Olivier Véran, lui, n’a qu’un seul mot à la bouche : la vigilance. Invité sur le plateau de BFMTV le 23 août 2021 dans l’émission Calvi 3D, animé par Yves Calvi, le ministre de la Santé a partagé son inquiétude quant au retour des vacances d’été. En effet, si les Français ont pu séjourner dans le sud de la France à leur guise, à l’image de Cristina Cordula ou Jean-Luc Reichmann, leur retour dans des régions moins touchées par le virus pourrait créer de nouveaux clusters et surcharger les hôpitaux. Sans se montrer trop alarmiste, le père de famille tout juste de retour de vacances a invité ses concitoyens à "faire très gaffe dans les jours et mois à venir".

Olivier Véran invite les Français à renforcer les gestes barrières

En effet, comme l'a expliqué Olivier Véran, la rentrée scolaire pourrait être fatale pour la courbe des contaminations à la Covid-19 et le variant Delta. Pourtant, selon le ministre de la Santé, "nous pourrions avoir atteint le pic de réanimations dans quelques jours, et ensuite, on pourrait avoir une stabilisation des entrées et sorties en réanimation", a affirmé l'invité d'Yves Calvi. Cependant, cette prévision pourrait être bouleversée par le retour des vacances : "Il y a de nombreux Français qui étaient en vacances dans les régions du Sud et du Sud-Ouest de la France, là où il y a la plus grande circulation du virus, qui vont retourner chez eux dans des régions qui ont été peu touchées par la 4e vague", a déclaré (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles