Circlusion, edging, frot : ces mots bizarres à connotation sexuelle

·1 min de lecture

Ce n’est pas forcément indispensable d’en connaître la signification. Mais ces termes curieux, tout droit sortis d’un dictionnaire* pas comme les autres, signé Maïa Mazaurette, vont nous permettre de jouer les érudites un tantinet coquines, ou averties, auprès d’un public bienveillant.

Circlusion

Inventé par Bini Adamczak, une écrivaine, artiste et féministe vivant à Berlin, ce néologisme reconnaît aux femmes un rôle actif lors de la pénétration. Pendant un rapport hétérosexuel, ce sont elles qui circluent les hommes. C’est-à-dire qu’elles recouvrent, enserrent, enfilent leur verge avec leur bouche, leur anus ou leur vagin. Eux, finalement, ne font qu’aller et venir plutôt que pénétrer…

Edging

Issu du terme « edge », qui, en anglais, signifie le « bord », l’edging consiste à rester aussi longtemps que possible sur le plateau préorgasmique et à jouer avec les limites de l’orgasme avant de tout lâcher. Une façon de prolonger le plaisir et de vivre, selon l’auteure, un soulagement forcément explosif. En solo, on parle aussi de masturbation ralentie et, en duo, quelle que soit la pratique utilisée, de « coitus reservatus ».

A découvrir également : Devenez imbattable sur le sexe !

Frot

Cette pratique entre hommes consiste à frotter les pénis l’un contre l’autre. Le frein et la couronne constituant les parties les plus sensibles de la verge, c’est agréable et complètement égalitaire, car sans symbolique de domination, ni d’angoisse identitaire de type « qui fait la femme ? », selon la spécialiste.

Hibue

Couramment utilisé par les comédiens pour tourner des scènes de sexe et éviter les contacts, c’est un slip invisible qui adhère au corps et recouvre les...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi