Clémence Botino (Miss France 2020) : cette remarque de Sylvie Tellier qui ne passe pas

Alors que Clémence Botino (Miss France 2020) s'est réjouie sur Instagram d'avoir plus de trois cent mille abonnés, une remarque de Sylvie Tellier a agacé ses followers.

Depuis maintenant trois semaines, Clémence Botino découvre les joies de la vie de Miss France. Élue reine de beauté le 4 décembre dernier, la Guadeloupéenne succède Vaimalama Chaves. Si ses parents confiaient qu’elle est de nature "discrète", dans les colonnes de Gala, désormais, elle partage son quotidien sur les réseaux sociaux.

Véritable adepte d’Instagram, c’est sur son compte officiel que la belle brune donne régulièrement de ses nouvelles. Alors qu’elle n’avait que quelque centaines d’abonnés avant son sacre, désormais, la jeune femme compte pas moins de trois cent mille followers. Proches de ses fans, la jeune femme a tenu à les remercier pour leur soutien depuis le début de son aventure en tant que reine de beauté.

Ce 27 décembre, elle a partagé avec ses fans une photo d’elle avec "300K" écrit à l’aide de galets. En légende, elle écrit : "Hier je me suis réveillée avec une belle surprise ! Vous êtes plus de 300 000 à me suivre désormais ! C’est incroyable !". Ses followers n’ont pas manqué de la féliciter : "Félicitations ma belle", "Tu es magnifique", ou encore "Tu es géniale", peut-on lire. De son côté, Sylvie Tellier s’amuse et lui lance : "Quelle belle doudoune". Une petite remarque qui a fait réagir les fans de la nouvelle Miss.

Certains ne se sont pas gênés pour répondre avec virulence à la présidente du comité Miss France : "@sylvietellier que c'est deplacé, vous n'êtes pas digne de Mme De Fontenay !", "Vous êtes déçue parce que votre favorite n’a pas été élue, donc vous vous moquez d’elle. Il vaut mieux arrêter de représenter les Miss avec des attitudes comme la vôtre !!” et “Très déplacé. Vous vous la pétez trop. Déçue et faites votre métier". Un autre utilisateur semble quant à lui avoir l’explication au commentaire de la cheffe des Miss : "Moi, je suis sûre que vous lui avez prêtée la vôtre. Vous portiez la même à Disney".

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :