Clémentine Sarlat avec son bébé à Roland-Garros : « Merci de me permettre d’allaiter au travail »

Clémentine Sarlat en a bien consciente, elle est une privilégiée. Elle fait le travail qu'elle aime et elle n'a pas besoin pour cela de sacrifier son allaitement et sa fusion avec son bébé. En février dernier, l'ex-journaliste sportive de France Télévisions qui officie désormais sur Amazone Prime, donnait naissance à sa troisième fille, une petite June (après Ella, 4 ans, et Jasmine, 1 an et demi). Depuis, elle se consacrait pleinement à son nouveau-né... jusqu'à ce dimanche 22, où elle a fait son retour au travail dans des conditions exceptionnelles.

La compagne de l'ex-rugbyman Clément Marienval couvre pour Amazon Prime le tournoi de Roland-Garros qui a débuté ce dimanche. Et son employeur lui a laissé la possibilité d'amener sa fille avec elle, notamment pour pouvoir continuer à l'allaiter. Une chance que Clémentine Sarlat a tenu à souligner dans un post Instagram : "Merci de me permettre de continuer d’allaiter mon bébé au travail. Je sais que je suis une grande privilégiée et c’est pour ça que je continuerai d’en parler publiquement sur les réseaux sociaux."

La journaliste espère qu'elle pourra servir d'exemple et "ouvrir la voie" aux autres mères qui travaillent. "Si je peux ouvrir la voie, montrer l’exemple, aider des responsables en entreprise à ouvrir les yeux sur la réalité de certaines mères à leur retour au travail. Alors tant mieux." Elle remercie aussi sa mère qui lui permet de passer le relais quand elle doit passer à l'antenne.

La...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles