Clap Your Hands Say Yeah a toujours la pop chevillée au corps, la preuve

Arnaud Ducome
·1 min de lecture
© Ian Shiver/CYHSY
© Ian Shiver/CYHSY

Figure majeure de l’indie rock new-yorkais, Clap Your Hands Say Yeah avait réussi à mettre tout le monde d’accord avec un premier album brillant en 2005. Les disques suivants se prendront malheureusement les pieds dans le tapis rouge et ne retrouveront jamais tout à fait la force et l’évidence des premiers titres. “Etre et avoir été” : cette chronique aurait pu revenir sur le jeu cruel du succès et de l’oubli qui frappe tant de formations indie, ce ne sera pas le cas.

Avec New Fragility, tout est affaire de renaissance… dans la douleur. Les membres originels de CYHSY ayant quitté le navire depuis longtemps, c’est toujours seul qu’Alec Ounsworth signe toutes les compositions. Si l’on notait déjà les signes d’un retour en forme sur le précédent The Tourist (2017), celui-ci est un véritable tour de force.

Lire la suite...