"Une claque sur les parties intimes" : des enfants handicapés victimes de violences en institut spécialisé

Capture d'écran France 5

L'Institut médico-éducatif La Maillerie est dans le viseur de la justice. Neuf familles ont porté plainte contre cette structure spécialisée de Clamart (Hauts-de-Seine) pour violences et maltraitances envers leurs enfants polyhandicapés. Âgés de 16 à 21 ans, des jeunes complètement dépendants passent leurs journées et certaines nuits dans cet établissement. Mais en regagnant leur domicile, certains pensionnaires auraient signifié leur refus d'y retourner, ou aurait montré des coups sur leur corps. "Pendant trois mois, entre novembre 2020 et janvier 2021, notre fils a refusé de retourner l'internat et l'a manifesté en se faisant vomir dès la première nuit", a affirmé Didier, le père d'un ex-pensionnaire polyhandicapé. Il a notamment évoqué "des bleus sur ses bras", au micro de C à vous, jeudi 17 novembre 2022 sur France 5. "Mon fils a reçu une claque sur les parties intimes", a de son côté réagi sa mère, qui mentionne des "soins donnés avec du désinfectant de matériel". Manque de soins, couches non changées… Outre ces accusations de violences physiques, les plaignants dénoncent des négligences envers leurs enfants. Ces pensionnaires lourdement handicapés ne peuvent pas s'exprimer eux-mêmes et donc ne peuvent verbaliser leur expérience et leur ressenti auprès de leur famille.

Cette affaire a éclaté après l'envoi d'un mail d'un ancien salarié de l'Unapei 92, faisant état de ces dysfonctionnements. En retour, cette association qui supervise La Maillerie a organisé une réunion d'urgence. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite