Clara Morgane fait de lourds sous-entendus sur les votes envers Elsa Esnoult dans "Danse avec les stars 10"

Il y a quelques semaines, Clara Morgane intégrait l'émission Danse avec les stars. Après avoir fait un joli parcours arrivant régulièrement en tête du classement des notes du jury, la chanteuse était éliminée. Très déçue, elle avait tenté dans un premier temps de faire bonne figure. Mais Clara Morgane semble toujours un peu agacée d'avoir quitté l'aventure si tôt. Invitée sur Sud Radio ce mercredi 13 novembre, la jeune femme de 38 ans a fait quelques sous-entendus plutôt étonnants comme le rapport nos confrères de Voici.

A la question du journaliste : l'émission est-elle "trafiquée" ? Clara Morgane a été claire. "Alors certainement pas de la part de TF1, j'en suis persuadée, j'en ai vraiment le coeur net. Après, à partir du moment où le SMS est payant…", a-t-elle déclaré. Et de poursuivre : "C'est une question d'argent. C'est tout, voilà. À partir du moment où le SMS est payant, ce sont ceux qui ont le plus de moyens qui peuvent envoyer le plus de SMS." Surprise par cette réponse, l’animatrice Valérie Expert, a renchéri : "Donc ces gens qui ont beaucoup d’argent auraient pu favoriser, il faut lire entre les lignes…", Ce a quoi l'ancienne candidate de DALS a répondu. "Moi je ne lis entre aucune ligne, je suis très claire : à partir du moment où on peut acheter les messages…".

Depuis de nombreuses semaines, Elsa Esnoult est critiquée par les internautes qui la soupçonnent d'être favorisée. Valérie Expert en a profité pour interrogée Clara Morgane sur le sujet et lui demander si c'était le cas. "Peut-être qu’elle a beaucoup d’argent, je n’en sais rien. Mais je ne parle de personne en particulier. Je dis que dans ce genre d’émission, en général, à partir du moment où le SMS est payant, ça devient une question de 'Qui a le plus de moyens pour envoyer massivement des SMS ?' Après voilà, peut-être aussi qu’elle… qu’il y en a qui ont beaucoup plus de fans que d'autres", a-t-elle lâché. Des propos qui risquent encore de faire jaser...

A lire aussi : "La grande darka" : l'interview

(...) Cliquez ici pour voir la suite