Clara Morgane sort la robe décolletée jusqu’au nombril et en dévoile un peu trop (oups) !

Clara Morgane aurait-elle auditionner pour devenir la prochaine James Bond Girl ? Pour nous, la belle n’aurait vraiment aucun mal à conquérir le cœur du très sexy Daniel Craig. Quand elle ne se transforme pas en meneuse de revue en lingerie affriolante, la pétillante Marseillaise opte pour une tenue tout aussi glamour.

Pour un repas gastronomique, la partenaire de Maxime Dereymez a sorti le grand jeu ! L’artiste a laissé sa robe bustier sertie de strass dans son dressing pour un modèle tout aussi envoûtant. Sur son dernier post Instagram, l’ancienne actrice de charme n’a une nouvelle fois pas eu froid aux yeux et a offert une vue plongeante sur son incroyable décolleté.

Clara Morgane enflamme la Toile dans une tenue très glamour !

Même après avoir enflammé le parquet du Studio 217, Clara Morgane continue de se montrer plus incendiaire que jamais ! Le regard séducteur et ses superbes jambes croisées, elle envoûte littéralement l’objectif de l’appareil photo. Et pour ce dîner quatre étoiles à l’Hôtel Masjectic de Paris, elle a opté pour l’incontournable petite robe noire… et pas des moindres ! La très sexy trentenaire a décidé de jouer les femmes fatales dans une tenue au décolleté vertigineux. Une encolure, descendant jusqu’à son nombril, qui laisse deviner la courbe de ses seins. Et pour apporter la touche ultime à ce look ultra-glamour, Clara a troqué ses chaussons de danse pour une paire d’escarpins en cuir et à l’effet python noir.

Un total look noir qui a vite fait des ravages auprès de sa communauté : « Wouah cette robe j’adore ! Ce décolleté est à mourir », « Ton décolleté est sublime ma douce », « Tellement élégante, une beauté ! ». Il faut dire que depuis son élimination de « DALS », Clara Morgane ne cesse d’en mettre plein les yeux avec ses tenues de scène on ne peut plus sexy. Bas résille, bustier à strass et cache-tétons à pompons rétro, la nouvelle meneuse de revue se montre aussi bien provocante que glamour. De quoi faire grimper les températures avec l’arrivée

(...) Cliquez ici pour voir la suite