Le classement des 10 meilleures universités françaises vient d’être dévoilé pour 2022

·1 min de lecture

Comme chaque année, le Times Higher Education partage son classement des meilleures universités au monde. Et la France figure 5 fois dans le top 200, largement dominé par les Etats-Unis, grâce à l’entrée de l’Institut polytechnique de Paris au palmarès.

Quelles sont les meilleures universités de France ? Si le taux de réussite au brevet avec mention est un bon indicateur pour repérér les collèges les plus performants de l’Hexagone, l’analyse est plus difficile concernant l’enseignement supérieur. Pourtant, le Times Higher Education se livre à cet exercice délicat depuis 2011, en publiant chaque année le classement des meilleures universités du monde.

Pour le World University Ranking 2022, 1 600 établissements de 99 pays ont été passés au crible de 13 critères, afin de mesurer leur réussite en terme de recherche, d’enseignement, de transfert de connaissances et de perspectives internationales toutes disciplines confondues (droit, économie, langues, médecine…).

Les Etats-Unis, pays qui réunit le plus d’universités dans le top 200

Et c’est l’université d'Oxford (Royaume-Uni) qui arrive en tête du palmarès, pour la 6ème année consécutive. A eux seuls, les Etats-Unis trustent, pour leur part, 57 places du top 200 (Institut de technologie de Californie, universités de Harvard, de Stanford…). La Chine continentale, quant à elle, dépasse le Canada et arrive ex aequo avec les Pays-Bas, se plaçant au 5ème rang du plus grand nombre d’institutions figurant parmi les 200 meilleures (universités de Pékin, de Tsinghua, de Fudan…)

La France, en revanche, n’y figure que 5 fois. Si c’est l’université PSL (Paris Sciences & Lettres) qui est le meilleur...

Lire la suite sur Femina.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles