Claude Brouet : rencontre avec une immense journaliste de mode

©Nicolas Briquet/Abaca

Arrivée au magazine ELLE en 1953, Claude Brouet fut une immense journaliste de mode. Elle se raconte aujourd'hui dans un livre merveilleux. Rencontre avec une élégante.

« Un personnage. On ne pouvait pas ne pas la remarquer malgré son absence d'emphase et de théâtralité. Elle arrivait, et c'était comme si soudain un spot l'illuminait, un spot d'absolu respect. » Ce personnage, c'est Claude Brouet, éminence de l'élégance, d'abord journaliste à ELLE, dont elle dirigea la rubrique mode jusqu'en 1969, puis rédactrice en chef mode, beauté et cuisine de « Marie Claire », et enfin créatrice de sublimes vêtements pour la maison Hermès. À 93 ans, elle a toujours la chevelure flamboyante, le verbe précis, l'œil ultra-vif, un sourire ouragan. Parce qu'elle a adoré son métier, elle a souhaité en témoigner dans un beau livre captivant, « Claude Brouet, journaliste de mode ». Un demi-siècle d'histoire de l'élégance, de la libération des femmes et de la presse, conté avec acuité et esprit. Rencontre enthousiasmante.             

ELLE. On a l'impression que vous êtes née élégante !           

CLAUDE BROUET. Après avoir travaillé chez Chanel, ma mère a dirigé les salons de la maison Schiaparelli. Cette dame très haute couture m'habillait très moderne. Sur une photo de moi enfant, je porte une salopette qui fait halluciner toutes mes amies ! Dans ma classe – on est avant la guerre –, les petites filles portaient des manteaux avec des cols ronds en velours ; moi, j'avais un pardessus croisé en shetland, confectionné sur mesure. J'étais habillée pur et dur ! J'ai tellement bassiné maman que j'ai fini...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi