Clitorisme : ce qu’il faut savoir sur ce trouble sexuel

© iStock

Mini-leçon d'anatomie. Le clitoris (que l'on appelle aussi "organe bulbo-clitoridien" en langage scientifique) est un organe exclusivement féminin dont la fonction principale est le plaisir sexuel. Constitué d'un gland (il s'agit de la seule partie située à l'extérieur du corps, le reste n'étant pas visible), le clitoris se prolonge par un coude, puis par un corps qui se sépare en deux piliers entre lesquels se trouvent les bulbes.

Le clitoris féminin est assez proche du pénis masculin : ces deux organes ont d'ailleurs la même origine embryonnaire et ne se différencient chez le fœtus que vers 8 semaines de grossesse. Comme le pénis, le clitoris se compose de tissus érectiles, des corps spongieux ainsi que des corps caverneux situés respectivement au niveau des bulbes et dans les piliers. Au repos, tous les deux mesurent (en moyenne) 12 centimètres.

Qu'est-ce que le clitorisme ? Incroyable mais vrai : tout comme les hommes, les femmes sont capables d'érections ! Ainsi, l'érection moyenne du clitoris est d'environ 8 mm : lors de ce phénomène, l'afflux de sang va aussi irriguer les bulbes vestibulaires qui font partie du clitoris et qui entourent le vagin (ils sont situés sous les grandes lèvres).

Oui mais voilà : lorsque l'érection du clitoris survient en-dehors d'un contexte d'excitation sexuelle, qu'elle se prolonge et qu'elle est douloureuse, on parle de clitorisme. Cette pathologie gynécologique est à rapprocher du priapisme, l'érection pathologique chez l'homme.

Attention ! (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite