Clotilde Courau : « les maladies mentales touchent beaucoup plus de personnes que ce que l’on pense »

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Clotilde Courau, marraine de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) se mobilise dans la lutte contre les maladies mentales qui sont en hausse. Son objectif ? Briser les tabous, faire connaître ces troubles et partager un message d’espoir car « rien n’est insurmontable ». Rencontre.

Une étude Ipsos de 2021, montrait que malgré le recul de la pandémie, 47 % des Français présentaient des symptômes dépressifs. Une période à double tranchant qui a eu ses effets positifs et négatifs sur la santé mentale des Français comme l’explique Clotilde Courau : « le verre plein c’est qu’on en parle, le verre vide c’est qu’on réalise qu’on a beaucoup de retard dans ce domaine-là en France. À chaque épreuve il y a toujours un angle positif et un angle négatif mais le principal c’est de s’accrocher à l’angle positif pour pouvoir avancer ».

À lire aussi >> Réseaux sociaux : la santé mentale des jeunes filles affectée plus tôt que celle des garçons ?

Le temps d’une interview, l’actrice a voulu nous faire part de son combat contre les maladies mentales. Depuis 2020, elle est marraine de la Fondation pour la Rechercher Médical (FRM), un rôle de porte-parole qui a du sens pour elle : « dans ma vie j’ai eu la chance de rencontrer des chercheurs dont un en particulier qui était un ami de mes parents et j’ai vu à quel point c’est compliqué quand on fait de la recherche de trouver des financements. Soutenir la recherche, c’est fondamental pour moi. Donc quand on m’a contacté, c’était comme une évidence pour moi que de m’investir dans cet engagement ».

Pourquoi cette cause vous tient-elle à cœur ?

J’ai rencontré plusieurs personnes tant dans mon domaine professionnel que dans mon domaine familial qui...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

VIDÉO - Quatre ans sans Internet a amélioré la santé mentale de Selena Gomez

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles