Clubbing : seuls 25% des jeunes aiment sortir en boîte, voici pourquoi

Pexels

L’ère des boîtes de nuit est-elle définitivement révolue ? Il semblerait, en tout cas, qu’elle soit sur le point de l’être… En effet, comme l’a expliqué le magazine Trax le 26 juillet, c’est ce qu’a démontré une étude menée par Keep Hush – une plateforme britannique spécialisée dans l’organisation et la promotion d’événements de dance music – et parue le 20 juillet dernier. Après avoir interrogé des jeunes de la génération Z (10-25 ans) et des milléniaux (26-41 ans) au sujet de leurs goûts et habitudes en matière de sorties, l’équipe de Keep Hush a constaté qu’ils étaient de moins en moins motivés par les virées en boîte de nuit. Plus précisément, seuls 25 % de la génération Z et 13 % des milléniaux sont aujourd'hui intéressés par ce genre de soirée.

Aussi étonnants soient-ils, ces chiffres sont explicables par de nombreuses raisons. D’abord, ces générations sont beaucoup moins enclines à consommer de l’alcool ou de la drogue à outrance durant les soirées, d’après la plateforme britannique. Ensuite, sortir en boîte de nuit représente un coût financier non négligeable pour les jeunes qui n’ont pas toujours de gros budgets et qui font face à la hausse du coût de la vie. Notamment à cause des prix élevés de l’entrée dans l’établissement puis des boissons, alcoolisées ou non, une fois à l’intérieur. Finalement, ils sont nombreux à préférer investir leur argent dans d’autres choses.

L’arrivée de la pandémie de Covid-19 en 2020 a également donné une autre raison aux jeunes de ne plus (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Transphobie : non, un prof n'a pas été envoyé en prison parce qu'il a mégenré un élève
Violences conjugales : le gouvernement veut mettre en place un "pack nouveau départ" pour les victimes
La Californie va contraindre les réseaux sociaux à privilégier la santé des enfants aux dépens de leurs profits
"Ne tirez pas de conclusions" : Sydney Sweeney (Euphoria) prend la parole après des accusations de racisme
Un juge de Floride perd sa réélection après avoir refusé une IVG à une mineure en raison de ses résultats scolaires