Coach personnel : comment trouver un bon coach sportif ?

Coach sportif : tout savoir sur les tarifs

Avant de chercher un coach sportif, il est important de faire un point sur le budget que vous pouvez y consacrer. En effet, lorsque l’on veut prendre un coach personnel pour se (re)mettre au sport, il ne s’agit pas de faire une ou deux séances. Les objectifs que vous vous fixez (perte de poids, amélioration de la condition physique, musculation, etc), pourront être atteints sur le long terme, le budget est donc à définir sur le long terme et non pas au prix de la séance ! Pour passer un cap et obtenir des réels bénéfices, il faut au minimum compter 2 ou 3 mois de pratique avec un coach, quel que soit le programme que vous définirez avec lui.

Côté tarif, comptez 60 euros en moyenne (fourchette entre 40 et 100 euros), pour une séance d’une heure. Mais attention, si le coup d’une séance est conséquent, il n’est pas conseillé de prendre le coach « le moins cher » que vous trouvez.

En effet, si le coach qui propose des séances individuelles bien moins chères que ses concurrents, aura les mêmes compétences, il est possible de ressentir une différence au niveau de la qualité des échanges, du niveau d’attention. Car avec un tarif très agressif, ce coach sera peut-être amené à faire davantage de coaching dans la semaine, et sera donc moins disponible…

Pour réduire le coup des séances, il est possible aussi de se lancer dans un coaching à domicile, mais en groupe. L’idée est de trouver des proches qui ont les mêmes objectifs que vous (sinon ça n’a aucun intérêt !) et qui souhaitent démarrer cette reprise en main en même temps que vous. Le coût d’une séance vous reviendra donc moins cher.

Le bon conseil : demandez à votre coach s’il est agréé « services à la personne », ce qui vous permettra de bénéficier d’une réduction d’impôt.

Salle de sport, à la maison, en extérieur… Où pratiquer avec son coach sportif ?

Pour déterminer l’endroit où vous allez vous entraîner avec votre coach sportif, plusieurs paramètres sont à prendre en compte.

Si vous

(...) Cliquez ici pour voir la suite