Le coaching nutrition : Et si on faisait le tri dans nos croyances alimentaires ?

Chaque semaine, Sophie Janvier, diététicienne nutritionniste, répond aux questions les plus fréquemment posées dans son cabinet parisien et en vidéo. Aujourd’hui, focus sur les croyances autour de l'alimentation.

Le pain fait grossir. Les œufs font grimper le cholestérol. Le gluten est mauvais pour la santé. Manger de la viande le soir empêche de dormir. Il ne faut pas consommer de produits sucrés le matin. Voici quelques-unes des nombreuses croyances alimentaires que j’entends en consultation. Certaines sont scientifiquement valides, d’autres pas. Mais ce n’est pas le plus important. Vraies ou fausses, ces croyances alimentaires façonnent notre comportement alimentaire, et pas toujours pour le meilleur…

Trop d’informations, pas assez de vérifications

« Je ne mange pas de féculents le soir, car ils me font grossir et m’empêchent de dormir. » Sarah, ma patiente, a supprimé de ses dîners pâtes, riz, quinoa, pommes de terre ou pain depuis plusieurs semaines déjà, persuadée qu’ils sont la cause de sa courbe de poids à la hausse. Elle est loin d’être la seule à exprimer cette croyance. Qui semble avoir une certaine logique. On peut facilement penser que les glucides consommés tard dans la journée sont plus susceptibles d'être stockés sous forme de graisse, faute d’activité physique le soir.

En vérité, ce n’est pas tant le moment de la journée où l'on consomme des féculents qui est déterminant, mais plutôt la quantité totale de calories ingérées par rapport à celles dépensées au cours de la journée. Si le repas du soir est trop riche et copieux (avec ou sans féculents), cela peut conduire à un excès de calories sur la journée,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi