Le cocon danois de Birgitte Raben

Birgitte Raben, la créatrice de la marque Rabens Saloner, nous ouvre sa maison écolo et pleine d'esprit de Copenhague. Hygge !

Dans le quartier d'Islands Brygge à Copenhague, les ateliers de menuiserie voisinent avec les studios de yoga qui ont investi d'anciennes usines. C'est dans cet environnement postindustriel du sud de la ville que la créatrice de mode Brigitte Raben a déniché son fief, une maison au fond d'une cour, à l'abri des regards et de la circulation. C'est là qu'elle vit avec son compagnon, là qu'elle travaille parfois, là qu'elle reçoit ses amis et sa famille et qu'elle a shooté le catalogue de la nouvelle collection de sa marque Rabens Saloner. "Un ami photographe m'a appelée pour me dire qu'une partie de son studio se libérait, alors je n'ai pas hésité une seconde. J'aimais ce quartier à l'écart de la ville mais suffisamment proche pour aller y travailler à vélo" , explique la créatrice.

Il y a deux ans, elle investit ce bâtiment de verre et d'acier réalisé par l'architecte danois David Thulstrup. "Ce qui a achevé de me convaincre, c'est le jardin caché sur le toit de la maison. J'ai besoin d'espace, d'une vie dedans-dehors. Un goût que j'ai développé à Bali, où je vis la moitié de l'année et que j'ai voulu prolonger ici." Malgré le climat plus rigoureux, elle profite de sa cuisine extérieure et du barbecue du roof top, une bonne partie de l'année, où elle reçoit des amis artistes, musiciens ou photographes... Un espace loft aux proportions démesurées qu'elle a habilement réchauffé avec des poteries balinaises, des bouquets de fleurs, des fauteuils (...)

Lire la suite sur Grazia.fr

Nike x Off-White Vapor Street : la basket qui ne manque pas de piquant
6 bonnes raisons de se rendre à Rijeka, capitale européenne de la culture 2020
12 idées pour un calendrier de l'Avent qui sort de l'ordinaire
Insolite : un escape game culinaire sera lancé en 2020 à Paris
A louer (une fois dans sa vie) : une chambre dans un palais de Maharaja