« Ma cocotte » : l’insulte sexiste de l’ancien maire de Paimpol fâche

Lydia Menez
·2 min de lecture

Lors du conseil municipal de cette ville des Côtes-d’Armor, Jean-Yves de Chaisemartin, désormais élu de l’opposition, a eu des remarques sexistes à l’égard de la maire Fanny Chappé. Des propos rapidement repris et dénoncés.  

Le conseil municipal de Paimpol avait des airs de cour de récréation lundi soir. Une heure et demie après le début de la réunion, présidée par Fanny Chappé, la maire de cette ville des Côtes-d’Armor, le ton monte avec son prédécesseur, Jean-Yves de Chaisemartin. Alors qu’elle lui demande de mettre un terme à son intervention, celui-ci proteste : « J’ai le droit de répondre maîtresse ? » Face au recadrage de la maire, il ajoute : « Alors là, je te parle comme je veux, ma cocotte ! » 

Lire aussi >> À l’Assemblée nationale, la loi du sexisme

« Alors là, je te parle comme je veux ma cocotte. » Lundi, l'ex-maire de Paimpol (22) Jean-Yves de Chaisemartin s'est mis hors-jeu en répondant à la maire Fanny Chappé qui lui demandait de ne plus l'appeler « maîtresse ». La séquence rappelle les caquètements à l'Assemblée. pic.twitter.com/JH4WxZudxr

— Sylvain Ernault (@SylvainErnault) April 28, 2021

Rapidement, Fanny Chappé dénonce ces propos sexistes sur sa page Twitter. « Hier soir lors du conseil municipal de Paimpol, un élu de l’opposition m’interpelle “je te parle comme je veux ma cocotte (...) oui maîtresse, non maîtresse”. On en est encore là en 2021. Être femme maire, c’est aussi vivre cela », a-t-elle écrit. Jean-Yves de Chaisemartin, lui, explique qu’il n’y a « aucun caractère sexiste » dans son propos. « Je concède une remarque désinvolte et provocatrice », assure-t-il à 20 Minutes.  

Merci pour vos...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi