Coeur artificiel Carmat : première implantation sur une femme

·1 min de lecture

L'entreprise Carmat qui développe un coeur artificiel total destiné aux malades souffrant d'insuffisance cardiaque biventriculaire terminale, vient d'annoncer la première implantation de son coeur artificiel sur une femme : une patiente du Kentucky (Etats-Unis) âgée de 57 ans qui souffre d'insuffisance cardiaque biventriculaire sévère. L'intervention chirurgicale a duré 8 heures.

Montrer que le coeur tient dans une cage thoracique plus petite

"Les limitations de taille peuvent rendre plus difficile l'implantation de cœurs artificiels chez les femmes, mais le cœur artificiel Aeson est suffisamment compact pour tenir dans les cavités thoraciques plus petites que l'on trouve plus fréquemment chez les femmes, ce qui donne de l'espoir à une plus grande variété de patients en attente d'une greffe" a déclaré le Pr Mark Slaughter, chirurgien thoracique à l'hôpital universitaire UofL Health de Louisville (Kentucky) qui a réalisé cette implantation.

"La poitrine peut être plus petite, la cage thoracique un peu plus basse" chez les patientes, a reconnu Stéphane Piat, PDG de Carmat, dans l'émission "La France Bouge" sur Europe 1 "Et la peur, lors d'une transplantation, c'est toujours de ne pas pouvoir refermer le thorax." Avec cette première mondiale, l'entreprise Carmat a pu "démontrer par A+B que la taille du cœur Carmat n'est pas un problème pour la compatibilité au niveau anatomique".

6 implantations réussies en Europe cet été

Le 15 septembre dernier, à l'occasion (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Syndrome cannabinoïde : pourquoi ces fumeurs de cannabis vomissent sans pouvoir se contrôler ?
DIRECT Covid-19 en France ce 22 septembre : chiffres, annonces
Dengue : un cas en Ile-de-France, qu'est-ce que c'est, exactement ?
Passer au zéro déchet... sans se compliquer la vie
Qu'est-ce que le syndrome de Guillain-Barré, effet secondaire "très rare" du vaccin AstraZeneca ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles